Sherbrooke

Mission:

Depuis 1954, le Service d’aide aux Néo-Canadiens inc., accueille et accompagne les personnes immigrantes en Estrie dans leur intégration socio-économique et participe au rapprochement interculturel. L’organisme est mandaté par le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration pour accueillir les nouveaux arrivants qui s’installent à Sherbrooke. L’expertise développée au fil des ans permet au Service d’aide aux Néo-Canadiens d’offrir des services adaptés aux besoins des immigrants qui viennent vivre en Estrie.

Vision:

Organisme de référence, le SANC mobilise la collectivité estrienne à participer activement à l’accueil et à l’intégration des personnes immigrantes.

Valeurs:

Ouverture à la diversité

Collaboration

Reconnaissance (inclut l’humanisme)

Convivialité

Innovation

Intégrité (inclut le respect, l’équité et l’éthique)

Votre intervenante communautaire interculturelle jeunesse

Mercedes Zeledon

Arrivée à Sherbrooke à l’âge de 4 ans avec ma famille originaire du Salvador, j’ai un profond attachement pour ma ville d’accueil. Malgré les différents voyages et séjours à l’extérieur de la région, mon cœur bat toujours aussi fort pour les paysages bucoliques des Cantons de l’Est!

J’espère faire naître ce même sentiment d’appartenance aux jeunes nouveaux arrivants à qui l’avenir sourit maintenant en Estrie. Entre autres passions, j’adore la danse, la randonnée et le yoga. J’ai gardé ma langue maternelle vivante, je parle donc l’espagnol, le français et l’anglais. J’aimerais ajouter des langues à mon arc! Mon travail au sein du Service d’aide aux Néo-Canadiens (SANC) me permet d’entendre de l’arabe, du dari, du swahili, du sango, et plein d’autres langues, sur une base quotidienne.

La diversité culturelle est une grande richesse qui me fait apprécier mon travail encore plus. Avant de trouver ma place en tant qu’agente de liaison petite enfance et scolaire, puis comme ICI Jeunesse, j’ai travaillé comme agente de soutien à l’établissement, toujours au sein du SANC.

En tant qu’ICI Jeunesse, je retrouve une partie de la population avec laquelle j’ai beaucoup travaillé et que je chéris, les adolescents et les jeunes adultes, autant dans les écoles secondaires que lors de voyages de solidarité internationale.