Montréal

Le Centre social d’aide aux immigrants (CSAI), fondé en 1947, est un organisme communautaire autonome voué à l’accueil des personnes immigrantes et des réfugiés pris en charge par l’État.

Le CSAI dessert la population de Montréal et de ses environs en offrant des services et des activités facilitant leur intégration socio-professionnelle.

Mission :

Accompagner les personnes immigrantes et les réfugiés pris en charge par l’État dans leur démarche d’une intégration et d’une participation active à la société d’accueil en favorisant la vie associative et le rapprochement intercommunautaire et interculturel.

Vision :

Être reconnu comme l’organisme de référence en matière d’immigration à Montréal pour son expertise et la qualité de ses services.

Valeurs :

Respect : La reconnaissance et la considération de l’identité des personnes et de leurs cultures;

Entraide : La création de rapports humains basés sur le partage, l’échange, l’ouverture, le soutien et les apprentissages mutuels entre personnes immigrantes ainsi qu’entre personnes immigrantes et québécois d’origine;

Empathie : La compréhension des sentiments et des émotions d’autrui et la capacité à se «mettre à la place de l’autre» en faisant une distinction entre soi et l’autre;

Égalité : La protection des droits et libertés des personnes et ce, sans distinction d’origine ethnique, de langue, de genre, d’orientation sexuelle, de niveau socio-économique, de croyance, de religion ou d’opinion politique.

Votre intervenante communautaire interculturelle jeunesse

Yousra Maazouzi

 

Passionnée de relations interculturelles et d’organisations internationales, j’ai effectué un baccalauréat en science politique à l’Université de Montréal. Après plusieurs expériences de bénévolat et un stage, j’ai compris que je voulais travailler à essayer de rendre l’intégration des réfugiés plus facile. Cela se passe dès les premières années au Québec et c’est en cela que je trouve mon travail essentiel à la bonne compréhension des enjeux interculturels, autant pour les usagers que pour les acteurs avec qui les réfugiés vont être amenés à collaborer (dans le cadre de mon travail, le milieu scolaire plus précisément). Ce que j’aime le plus dans mon travail ce sont les nouvelles rencontres et les échanges avec des personnes venant de tous horizons. Je suis passionnée d’arts plastiques et j’essaie de partager mon hobby avec des jeunes, notamment dans le cadre de rencontres avec eux pour préparer un comité qui représentera Montréal pour le projet Orion.